La première couche!

27112008

J’ai toujours été dans le concept du multicouche. Il est très rare que je porte un vêtement épais. D’une manière général, le sytème que présente très bien Décathlon avec ces 3 couches, une sur la peau, légère, respirante, séchant rapidement…. une troisième extérieur qui est la couche protectrice, respirante, étanche aux éléments extérieur, robuste… et enfin une seconde couche prise en sandwich, chaude, respirante…

 

Je m’explique, je peux porter un tee shirt MC et si j’ai froid ajouter un tee shirt ML, puis un gilet, puis une doudoune ou polaire et enfin une veste impérméable! Il y a de ce fait plus de 3 couches. Cependant chacun de ces effets rentrants dans une des 3 catégories.  Il m’est arrivé d’avoir de 7 à 9 couches en Hiver en NORVEGE pour mes déplacements…

L’avantage de ce syteme, c’est la modularité, on peut vraiment s’adapter à chaque condition, chaque situation, chaque changement météo…

 

En première couche, pour ce raid, je porterais de bas en haut:

- Chaussettes Quechua Raid 100 pour leurs finesses et leurs solidités à toutes épreuves (UTMB, Templiers, Raid du Ventoux, Ultrail du Verdon….)

 La première couche! dans VETEMENTS! gd-asset_11907790 

-Manchons BV-BOOSTER que j’utilise depuis des années en course longue distance. De plus ils font la jonction entre le 3/4 et les chaussettes.

dscn1066640x480.jpg

Manchons sur moi… 163km.

bvsport.jpg

 Principe d’action!

 -Un collant 3/4 Quechua Raid CWX ou un short raid type Salomon (pas décidé).

 dans VETEMENTS!

Le produit.

Principe d’action.

- Tee-shirt ML North Face Col zip Vitesse ou tee-shirt MC Golite Drimove (30g) selon les conditions.

AM1449_180_FRONT

 




La seconde couche, les effets chauds!

27112008

Prise en sandwich entre la couche de protection et la couche contre le corps, ces effets ont été les plus dure a choisir!

L’Islande , surtout l’été étant un pays aux conditions météo changeantes, peut me voir subir aussi bien de beau soleil (apparement pas très chaud…) que de forte pluie, qu’éventuellement quelques flocons avec de forts vents. Dans ces conditions, le simple fait de voir tomber la neige avec un petit vent (en plus de l’humidité de l’ile) peut vouloir dire qu’il fait froid!

Contre le froid, même si ce n’est pas la majorité du temps qu’il nous attend la bas, j’ai opté pour un produit isolant en synthetique comme couche intermédiaire. Il existe de la même manière que les vêtements de protection, un grand nombre de produit qui se ressemble. Je me suis encore tourné vers une marque US avec MONTBELL… car les produits qu’ils font sont toujours léger et en plus, grace a la devaluation du Dollar il y a quelques mois , m’a permis de faire de grosse économie.

 

Je suis donc partis pour les modèles Thermawrap. J’ai acquis une première veste sans capuche (parce que j’avais un sac de couchage a capuche), le modéle Thermawrap Jacket à 250g en M. Très légere , elle est garnie d’isolant a 50g le m2. Cependant la taille M (qui pour une fois aux USA est similaire à l’europe) se retrouva trop petite. Le produit étant lui aussi d’une coupe et d’une finition excellente, j’ai réinvesti en même temps que l’achat de mon Quilt GOLITE dans le modèle à capuche , la PARKA Thermawrap (380g en L, garnissage en 80g /m2).

La seconde couche, les effets chauds! dans VETEMENTS! m_k_1101278_prsi

1187130353_02964 dans VETEMENTS!

A gauche, la Parka dans sa housse…petit volume une fois compressée!

Aussitôt reçu, aussitôt sur le dos avec des températures de -7°C en statique en en tee-shirt! Sans aucun problème. La différence de température entre la Jacket (50g m2) et la Parka (80g m2) est clair. La capuche se règle mais le sytème n’est pas terrible, car frotte sur les joues si mal mis en place. La hauteur de la capuche aussi se règle en evitant à celle ci de tomber devant les yeux. Il y a 2 poches sur l’avant. La finition est parfaite avec pleins de petits détails. Sous les gouttes d’eaux , le tissu est déperlant, pas étanche!

C’est un réel gain de chaleur, mais peut être trop pour marcher! La capuche sera parfaite pour la nuit avec mon QUILT si la température devait à descendre franchement et que mon bonnet ne suffise plus.

 

Pour la partie basse, je n’ai rien pévu en complément de ce que je peux porter la journée, c’est à dire « Collant 3/4 Quechua Raid CWX » pour les cuisses et « Manchons BV BOOSTER » pour les mollets. Si il venait à faire froid, ce qui est très très rare pou des jambes dans l’effort,  je porterais par dessus, mon pantalon MONTBELL Stretch Wind (162g). L’ensemble, Collant+Manchon, pantalon Montbell et sur-pantalon Goretex sera amplement suffisant pour résister à des températures basses.

 

165-17005-2T

Cet effet n’est en aucun cas chaud, mais la superposition des couches auguemente le pouvoir thermique. Sachant que ca sera le pantalon qui me servira dans les transports, pour aller au départ et pour rentrer à Reykjavik avec un pantalon propre et correcte… alors autant s’en servir.




Les vêtements de protection!

27112008

Le choix a été difficile car bon nombre de marques (Européenne ou Américaines) proposent un large choix de vêtements de protection pour le haut et le bas.

Il est ainsi très dure de choisir son produit à cause du nombre de produits proposés! J’avais le choix de la même manière par plusieurs types de membranes imper-respirantes dont le Goretex, le MP+….  Alors que je possédais que des vêtements en Goretex, je cherchais donc un produit fabriqué avec cette membrane (même, si il ya d’autres produits aussi, voir plus performants).

 

Après avoir eu beaucoup de vêtements de montagnes pour ma pratique personnel et professionel, je me suis orienté vers un produit vraiment léger pour le pantalon (BERGHAUS pant Paclite a 210g taille L) et une veste légère et renforcée (ARCTERYX Theta SL, pas la plus légère, mais déséspérement cher à 420g taille L).

Les vêtements de protection! dans VETEMENTS! arc_theta_sl_jkt_taupe_06

berghaus.jpg

 

La veste est un produit remarquable de qualité, les finitions, les coutures et les soudures sont parfaites. Cette veste est souple, technique et solide. En effet toutes les zones d’abrasion (épaules, coudes, bras) sont renforcées avec du Goretex XCR alors que le reste est en Paclite. Elle est mi longue et descend bien sous la taille afin de bien faire la liaison avec le pantalon. Deux grandes poches sur l’avant, des fermetures d’aération sous les bas, une capuche réglable facilement en font une veste technique mais simple.

J’ai tout l’hiver pour vérifier sa performance.

 

Le pantalon est surprenant de légèreté! Réalisé dans un tissu ripstop à membrane Paclite, c’est un pantalon simple mais construit quand même avec 2 poches et des fermetures sur le bas des jambes. Il y a un simple cordon de serrage pour la taille et pas de fermeture sur l’avant pour « asperger la nature ». Habitué du matériel haute montagne, technique, performant et a des matières robustes, le pantalon fait peur par sa légereté, mais pas par sa finition et sa qualité!







kiki au canada |
South East Asia Tour |
un dollar = une coquille |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "Origami" , petite chambre ...
| france2009
| maxestelle